Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
30 novembre 2016


 

Centres relais et plan gouvernemental pour les personnes sourdes : intervention de Valérie Letard du 13 novembre 2007

À l’occasion du colloque sur l’emploi des personnes sourdes ou malentendantes du 13 novembre 2007, Valérie Letard, secrétaire d’État à la Solidarité, est intervenue devant les associations représentatives.
Lire son intervention sur ce site

Extraits choisis :

Éducation et scolarisation : "je suis consciente que la question de l’accès des personnes sourdes à l’école, puis à l’enseignement supérieur appelle des réponses tout à fait spécifiques. Je sais notamment que les outils de droit commun que sont les auxiliaires de vie scolaire ne sont pas totalement adaptés. La loi a posé le principe du libre choix du mode de communication pour les enfants sourds : nous devons nous donner les moyens de garantir le respect de ce choix."

Comité de pilotage et programmation spécifique : "Cette question sera au centre du comité de pilotage sur la surdité que je souhaite mettre en place d’ici la fin de l’année. J’attends de ce nouveau comité des propositions concrètes qui seront présentées au plus tard lors de la première conférence nationale du handicap qui se tiendra au printemps 2008. Le temps est venu de développer une politique spécifique aux personnes sourdes et malentendantes. Elle devra porter sur l’ensemble des questions dont vous m’avez saisie depuis ma prise de fonction : emploi, accès aux soins, scolarisation, insertion et formation professionnelle."

Centres relais téléphoniques : "Quant à l’accessibilité et la signification de ce terme pour les personnes sourdes, je n’oublie naturellement pas un aspect primordial : celui de l’accessibilité du téléphone. Dans un univers toujours plus tourné vers les technologies de l’information et de la communication, comment accéder à l’emploi, comment s’y maintenir quand on est privé d’un outil aussi indispensable que le téléphone ? C’est pourtant à cet obstacle que sont confrontés aujourd’hui des milliers de personnes sourdes. C’est la raison pour laquelle je veux travailler, avec Christine Lagarde et Luc Châtel, au développement des centres relais pour les personnes sourdes."


 

 

Document sans titre ©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif