Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
30 novembre 2016


 

Rétro 2007

2007 vue par l’UNISDA
Les faits marquants

18 janvier 2007 : congrès de l’Unisda sur l’accessibilité des programmes télévisés (Cité des sciences et de l’industrie – Paris La Villette). Autour des associations et de 700 personnes, sont réunis les représentants des principales chaînes de télévision (TF1, France Télévision, M6, Canal +, LCP), le président du CSA, le ministre de la Culture et de la Communication, le ministre en charge des Personnes handicapées, le délégué interministériel aux Personnes handicapées, des candidats à l’élection présidentielle, dont Ségolène Royal, et leurs représentants, des professionnels du sous-titrage et de l’industrie du cinéma. Télé 7 jours consacre sa Une au même sujet. Un film réalisé par l‘Unisda est diffusé avec des images sur l’accessibilité des programmes britanniques et américains. Une dynamique est lancée et ne se démentira pas en 2007. Le nouveau président du CSA, Michel Boyon, recevra Jérémie Boroy à deux reprises et l’ensemble des chaînes intensifieront leur concertation avec l’Unisda. retrouvez la synthèse du congrès

19 février 2007 : lancement de l’observatoire de l’accessibilité TV. Jusqu’au 6 mai, jour du deuxième tour de l’élection présidentielle, l’Unisda publie chaque semaine un relevé établissant l’état des lieux de l’accessibilité des programmes liés à la campagne électorale sur les principales chaînes. Des flashs infos portant sur l’actualité des campagnes électorales sont également diffusés et les candidats aux élections sont interpellés. Certains médias s’en font l’écho. retrouvez les relevés de l’observatoire et les flashs infos de la campagne

19 mars, 25 mars et 2 avril 2007 : arrivée du sous-titrage en direct sur M6, Canal + et TF1. Après France 2 et France 3, confirmant leurs engagements, TF1 et M6 sous-titrent leurs journaux télévisés diffusés en direct et Canal + son émission politique dominicale. Le pluralisme de l’information devient progressivement accessible. le communiqué du 11 avril 2007

28 et 29 mars 2007 : démonstration de projets de centres relais téléphoniques (Paris). Poursuivant sa mobilisation pour l’accessibilité téléphonique, l’Unisda organise deux journées de démonstration de projets de centres relais (Risp, Viable France et Websourd). Plusieurs parlementaires et représentants des candidats aux élections, le président et le directeur de la CNSA, la présidente du FIPHFP, le délégué interministériel aux Personnes handicapées et des élus locaux sont au rendez-vous, ainsi que les associations, pour tester les services d’accessibilité téléphonique. le communiqué du 10 avril 2007

27 avril 2007 : arrêté ministériel nommant le président de l’Unisda à la vice-présidence du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées. Jérémie Boroy est désigné pour seconder Jean-Marie Schléret, président du CNCPH. consulter l’arrêté publié au Journal Officiel

2 mai 2007 : le débat d’entre les deux tours de l’élection présidentielle est accessible. Inédit en France : TF1 et France 2 diffusent le débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, avec le sous-titrage simultané. LCP, La Chaîne Parlementaire, innove en le diffusant avec une traduction simultanée en LSF.

26 mai 2007 : assemblée générale de l’Unisda, salle Colbert à l’Assemblée nationale. retrouvez le dossier de l’AG

24 juillet 2007 : rencontre de Valérie Letard, secrétaire d’État à la Solidarité, avec une délégation de l’Unisda. La nouvelle ministre reçoit l’Unisda, l’Afideo, l’Alpc, l’Anpeda, le Mdsf, dont les présidents lui remettent un courrier commun, également signé par la Fnsf. Depuis la nomination du gouvernement de François Fillon, le président de l’Unisda a été reçu en 2007 par les cabinets du président de la République, du Premier ministre, du ministre de l’Économie, des Finances et de l’Emploi, du ministre de l’Éducation nationale, du ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, de la ministre de la Justice, de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la ministre de la Culture et du secrétaire d’État à la Prospective. le communiqué du 11 juin 2007 et le courrier à Valérie Letard

29 septembre 2007 : rassemblement unitaire des associations au Trocadéro. À l’occasion de la journée mondiale des sourds et à l’appel de l’Unisda, les associations nationales réunissent plusieurs centaines de personnes sourdes ou malentendantes et leur famille sur l’esplanade des Droits de l’Homme à Paris pour déplorer l’absence de prise en compte de leurs besoins spécifiques par le gouvernement (scolarisation, téléphone et information). le communiqué du 24 septembre 2007

23 octobre 2007 : installation du comité de suivi de la loi du 11 février 2005. Suite au rapport de Patrick Gohet, délégué interministériel aux Personnes handicapées, sur la mise en œuvre de la loi du 11 février 2005, Valérie Letard installe le comité de suivi de cette loi. Une de ses principales missions est de préparer la conférence nationale du handicap, programmée au printemps 2008 et prévue par la loi elle-même tous les trois ans pour en tirer le bilan. Le vice-président du CNCPH y siège et l’Unisda participe aux commissions spécialisées. le rapport de Patrick Gohet et le discours de Valérie Letard

3 novembre 2007 : séminaire du Mouvement des Sourds de France et de l’Unisda sur l’éducation des jeunes sourds (Pierrelaye). Pour réfléchir aux conditions du libre choix des parents en matière d’éducation et de communication avec leur enfant sourd, le Mdsf et les associations nationales de l’Unisda sont réunies, ainsi que la Fnsf, l’Anpes et 2lpe. Il est déploré que l’Éducation nationale fasse peu de cas des choix linguistiques des jeunes sourds et de leur famille. la présentation du séminaire et le message de Patrick Gohet

13 novembre 2007 : colloque de l’Afideo et de l’Unisda sur l’emploi des personnes sourdes ou malentendantes (La Défense). Valérie Letard et Patrick Gohet interviennent, ainsi que Tanguy du Chêné, président de l’Agefiph. Les centres relais téléphoniques sont régulièrement cités comme condition de l’autonomie professionnelle des personnes sourdes ou malentendantes. Quant aux aménagements de postes, ils doivent,entre autres, tenir compte des spécificités linguistiques propres à chaque salarié et agent sourd. la présentation du colloque et l’intervention de Valérie Letard

27 novembre et 14 décembre 2007 : débat à l’Assemblée nationale et au Sénat de l’amendement « centres relais » dans le cadre de l’examen du projet de loi Chatel sur la concurrence. Soutenu par des parlementaires de tous bords, l’amendement visait à garantir aux personnes sourdes ou malentendantes l’accès au téléphone. Il n’a pas été retenu mais le gouvernement s’est engagé à soutenir la création de centres relais par la voie réglementaire. Valérie Letard, qui a assisté à une démonstration de centres relais organisée par l’Unisda, a publiquement confirmé à plusieurs reprises son adhésion à cette démarche, comme Patrick Gohet. le communiqué du 20 décembre 2007

8 décembre 2007 : InterCA de l’Unisda (Saint-Ouen). Les administrateurs de l’Unisda et de ses associations (Afideo, Alpc, Anpeda, Bucodes, Clapeaha, Lejs, Mdsf, Société centrale) ainsi que les représentants de la Fnsf, de 2lpe et de Cochlée IdF, se réunissent pour s’accorder sur des propositions communes de mesures à soumettre au gouvernement ; la secrétaire d’État à la Solidarité ayant annoncé l’élaboration d’un plan de mesures spécifiques aux personnes sourdes ou malentendantes pour accompagner la mise en œuvre de la loi du 11 février 2005.

Et toute l’année … : réunions du CNCPH et de ses cinq commissions, du comité d’entente, du conseil de la CNSA, du conseil d’administration de l’AGEFIPH, du comité national du FIPHFP, de missions et groupes de travail divers (DIPH, AFOM, SNCF, SFR, observatoire du handicap, plan métiers, etc.) et… du conseil d’administration et du bureau de l’UNISDA. 2007 est également l’année du XVème congrès de la Fédération Mondiale des Sourds à Madrid et des 20 ans de l’AGEFIPH.


 

 

Document sans titre ©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif