Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
27 avril 2017


 

Accessibilité de la campagne pour les européennes : les chaînes répondent à l’Unisda

Interrogées par l’Unisda sur le dispositif d’accessibilité mis en place pour permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de suivre la campagne des élections européennes du 7 juin, les principales chaînes de télévision ont apporté les réponses suivantes :

- TF1 :

Comme cela est fait systématiquement depuis 2007, la couverture des élections européennes est intégralement sous-titrée sur cette chaîne.

- France Télévisions :

Les spots de la campagne officielle sont sous-titrés. La traduction en langue des signes n’est proposée que dans les spots pour lesquels les partis l’ont souhaitée. " Ce choix relève de leur décision car ils sont maîtres du contenu des spots."

Concernant les programmes spécialement dédiés aux élections européennes, France Télévisions "s’attache à ce que soit sous-titrée la grande majorité d’entre eux". Tel a été le cas du Mots croisés du lundi 25 mai (22h15), des deux Ripostes diffusés les dimanches 24 et 31 mai (17h40) et du A vous de juger du jeudi 4 juin, diffusé en première partie de soirée.

Par ailleurs, les soirées électorales sont systématiquement sous-titrées, comme pour chaque élection.

- Canal + :

La mise en place du sous-titrage des émissions en direct est entreprise par Canal + depuis la campagne pour la précédente élection présidentielle.

Ce chantier étant en plein développement, la chaîne a décidé de maintenir sa procédure habituelle pour les élections européennes, à savoir le sous-titrage de Dimanche+, son émission politique phare.

- M6 :

Il n’est pas prévu sur M6 d’émissions dédiées aux élections européennes, la chaîne en rend compte dans ses journaux d’information et ses magazines habituels qui sont régulièrement sous-titrés.

Si l’actualité imposait une émission spéciale non prévue initialement, elle serait sous-titrée comme lors des précédentes élections.

L’Unisda salue l’engagement de ces chaînes à rendre leurs programmes accessibles par le sous-titrage, mais regrette qu’aucun effort n’ait été entrepris pour proposer des programmes également accessibles en Langue des Signes Française et s’assurer qu’aucune catégorie d’électeurs ne soit exclue du débat citoyen.

Communiqué du 1er juin 2009


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif