Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
27 avril 2017


 


Dossier complet suite au colloque de restitution de l’Unisda du 20 mai 2011 sur la Détresse psychologique

Communication du 1er juin 2011


Colloque de restitution de l’Unisda du 20 mai 2011

Mairie du 9ème arrondissement de Paris


NOUVEAUTE 2012


- Retrouver le dossier remis à la Haute Autorité de la Santé pour le référencement de l’enquête sur la "Détresse psychologique des personnes sourdes" en mars 2012


Traduction du dossier en LSF

Le colloque a permis de présenter les points clefs mis en avant par les premières analyses des résultats de l’enquête sur la détresse psychologique des publics sourds et acouphéniques et de débattre, lors de tables-rondes, sur les actions (actuelles et à venir) pour identifier cette situation, l’accompagner et la prévenir, de manière adaptée.

Introduction

La détresse psychologique* était jusqu’à ce jour un phénomène ignoré, ou minimisé, par de nombreux acteurs. Aucune étude reconnue ne venait l’identifier.

Consciente de cette carence, l’UNISDA a mis en oeuvre auprès des personnes sourdes, devenues sourdes, malentendantes et/ou acouphéniques, hyperacousiques, de leur entourage et des professionnels, une enquête nationale, portant sur cette détresse psychologique, avec la participation de partenaires associatifs et professionnels.

L’enquête permet donc de disposer en France d’un premier état des lieux de la détresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes et/ou acouphéniques.

La détresse psychologique ne peut plus être niée. Elle doit être considérée comme un risque réel et doit être prise en compte par tous les acteurs, et en particulier, les structures de soin, d’accompagnement et de prévention.

Les analyses des résultats sont présentées, depuis les caractéristiques de la détresse selon les différents types de surdité et de troubles de l’audition, aux propositions pour mieux soigner, accompagner et prévenir.

Plus d’information : voir l’introduction « Genèse de l’enquête » de Jean-Louis Bosc

* La détresse psychologique peut être définie comme « un état de souffrance psychique, mal-être caractérisé par la présence dominante de symptômes anxieux ou dépressifs, ne correspondant pas à une maladie mentale ». Cette approche est en accord avec la définition de l’OMS qui articule trois dimensions de la santé mentale : les troubles mentaux, la détresse psychologique, la santé mentale positive.
(cf. le Rapport : « la Santé mentale l’affaire de tous », Centre d’études stratégiques, 2009).

Déroulement de l’enquête

De mi-mai à mi-juillet 2010, TNS-Sofres a mené simultanément trois enquêtes :
- auprès des publics sourds, devenus sourds, malentendants, acouphéniques, hyperacousiques,
- auprès de proches et de parents d’enfants sourds ou malentendants, et de conjoints de personnes devenues sourdes
- auprès des professionnels des secteurs du soin et de l’accompagnement médico–social.

Ces trois enquêtes portaient sur les mêmes thèmes pour obtenir différents éclairages sur un même sujet.

Plus d’information : voir l’étude de TNS Sofres

Représentativité des répondants

La participation à cette enquête s’est faite sur la base du volontariat. Il n’est donc pas possible de garantir, a priori, qu’elle soit représentative de l’ensemble de la population sourde, malentendante et/ou acouphénique. Cependant, il faut souligner que certains résultats relatifs à la détresse psychologique des personnes sourdes ou malentendantes sont proches de ceux issus de l’enquête Handicap-Santé en Ménages ordinaires. Cette dernière portant sur un échantillon représentatif de la population nationale, l’intérêt des résultats de l’enquête menée par l’UNISDA s’en trouve conforté.

Plus d’information : voir l’étude de l’EHESP

D’autre part, cette enquête permet de comparer entre elles les réponses des différents publics : personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes, acouphéniques, hyperacousiques.

Plus d’information : voir l’étude du Bucodes

Pour revisionner la vidéo "Halte au Suicide" (L’Oeil et la Main - France 5 - Janvier 2010), cliquer sur ce lien

Richesse des résultats

Le colloque de restitution se base sur les premières analyses des résultats de cette enquête, issues du travail mené par l’Institut TNS Sofres, Pascale Roussel, Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) et Richard Darbéra, Président du BUCODES.

La participation d’Audrey Sitbon de l’INPES à l’élaboration des questionnaires permet d’analyser certaines données de manière comparable à celles d’autres enquêtes passées ou à venir.
Les actes du colloque présenteront l’ensemble de ces interventions.

L’enquête UNISDA**, c’est :
-  près de 3 ans de travail
-  plus de 2800 réponses
-  des réponses qui alertent :
- 48 % des personnes sourdes, malentendants ou acouphéniques déclarent être en situation de détresse psychologique : taux bien supérieur à ceux d’autres enquêtes : 16% dans la population active de HSM, et 20% dans l’Enquête Santé Protection Sociale.
- 44 % des personnes sourdes, malentendants ou acouphéniques déclarent avoir pensé à mettre fin à leurs jours, 1 sur 5 est passé à l’acte, dont plus de 2 fois en moyenne.

D’autres analyses permettront d’explorer des facteurs non étudiés. Les bases de données de cette enquête peuvent encore fournir des éléments intéressants. Plus de la moitié des répondants, aux profils divers, ont accepté d’être recontactés.

Plus d’information : voir le dossier de presse.


** Avec le soutien financier de : la Fondation Caisses d’Epargne pour la solidarité, la Fondation Crédit Coopératif, la Fondation Orange, HABEO, l’ INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé), la Mairie de Paris, la Mutuelle Intégrance.

Richesse des échanges

Le Dr Bernard Duportet, animateur du groupe de travail « détresse psychologique » du CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées) a présenté un bilan de la première année de fonctionnement du groupe et de sa contribution au rapport du CNCPH en vue de la Conférence nationale du Handicap. Il a souhaité la mise en œuvre d’une enquête analogue étendue à d’autres forme de handicaps. L’étude des risques suicidaires sera un des thèmes prochains à considérer.

Les trois tables-rondes relatives à l’identification, l’accompagnement et la prévention de la détresse psychologique des publics sourds et acouphéniques seront rapportées dans les actes du colloque à venir, avec l’ensemble des échanges.

Conclusion

Face à la diversité des situations, il y a des besoins différenciés en termes de soins et d’accompagnement.

Ainsi, l’UNISDA présente plusieurs propositions :
-  améliorer l’information aux spécificités des surdités ;
-  pouvoir répondre avec des soins adaptés pour les publics concernés. Cela passe par une formation des personnels de santé, avec un module spécifique sur la surdité qui pourrait être élargi à d’autres formes de handicaps.
-  promouvoir une information et une sensibilisation des personnels des MDPH, dans le cadre de leur mission de relais.

Plus d’information : voir la conclusion du colloque de Cédric Lorant

Discours de clôture de Mme Marie-Anne Montchamp,
Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale.

Mme la ministre a souligné l’importance et l’exemplarité de l’action menée par l’Unisda pour la prise en compte de la détresse psychologique des publics sourds et/ou acouphéniques.
Cette enquête constituera une référence ministérielle et servira de base pour une exploration plus complète dans le champ du handicap.
Ses services veilleront à une poursuite des investigations sur ce thème.
De plus, les ARS seront interpellées pour répondre aux attentes exprimées dans notre enquête.

Plus d’information : voir le discours de clôture de Mme Marie-Anne Montchamp


Plan de la journée de restitution du colloque de l’Unisda

Introduction de Jean-Louis Bosc - Genèse de l’enquête

Etude de TNS Sofres

Etude du Bucodes

Etude de l’EHESP

Conclusion de Cédric Lorant - Propositions de l’Unisda

Discours de clôture de Mme Marie-Anne Montchamp


 

Téléchargez le PDF
Unisda - Dossier de presse - Colloque Détresse psychologique - Mai 2011
 
Unisda - Rapport complet et remis à la Haute Autorité de la Santé (HAS) - Détresse psychologique des personnes sourdes - Mars 2012
 
Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif