Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
27 avril 2017


 


Les familles d’enfants sourds et les personnes devenant sourdes réclament le droit à une information large et neutre sur la surdité

L’Unisda et les associations partenaires souhaitent rappeler l’enjeu d’une information large et neutre à destination des personnes qui découvrent la surdité : familles d’enfants sourds et personnes devenant sourdes.

Le diagnostic constitue un moment difficile pour les familles et s’accompagne de choix à faire. Il est donc nécessaire que des relais puissent être rapidement organisés pour informer les familles.

À la suite du rapport Gillot, des centres d’informations sur la surdité (CIS) ont été créés dans l’objectif d’assurer l’information des familles dans la plus grande neutralité possible. Ce dispositif qui n’est pas complètement déployé sur l’ensemble du pays semble ne pas répondre entièrement aux objectifs fixés à l’origine ; son positionnement doit également être revu, en particulier au regard du rôle d’information des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

Quel que soit le mode de communication retenu, la prise en charge la plus précoce possible permet un meilleur développement linguistique et cognitif.

S’agissant des personnes adultes devenant sourdes, un effort sur l’information concernant les divers problèmes auditifs adultes et les types de prothèses et appareillages est nécessaire. La surdité entraîne une perte de compétences en matière de communication et peut conduire à la perte du lien social, à de l’isolement et à de la souffrance psychique. Pour les personnes âgées, la surdité surajoute à la perte d’autonomie.

Face à cet enjeu d’information large et neutre sur la surdité, le plan Handicap Auditif 2010-2012 prévoit à travers sa mesure 9, la mise en place d’un Centre National de Ressources sur la Surdité, doté d’un site Web et d’une plate-forme téléphonique.

Le comité de pilotage de l’Unisda composé d’associations représentatives et de personnalités qualifiées propose un document d’orientation sur ce futur Centre en exposant :
- les attentes : publics et objectifs visés, modalités de saisine, contenus d’information, accessibilité de l’information ;
- la possible articulation entre le Centre National et les acteurs locaux ;
- l’organisation favorisant la neutralité et la précision des informations avec la mise en place d’un comité technique associant les associations, les professionnels et les institutions ;
- une première proposition d’architecture du site Web.

SOMMAIRE DU DOCUMENT D’ORIENTATION (version du 7 octobre 2011) :

- 1 - Rappel du texte de base motivant la création d’un centre national ressource sur la surdité : fiche 3 du plan handicap auditif de février 2010

- 2 - Publics et objectifs visés

- 3 - Modalités de saisine

- 4 - Contenus d’informations

- 5 - Accessibilité de l’information

- 6 - Présence du centre national au niveau local

- 7 - Organisation favorisant la neutralité et la précision des informations

- 8 - Annexe - Base de données du site web du Centre national de Ressources sur la Surdité : liste des points d’information à prévoir


 

Téléchargez le PDF
Communiqué UNISDA - Droit à une information neutre et large sur la surdité pour les familles et les personnes devenant sourdes - 7 octobre 2011
 
Document d’orientations de l’Unisda - Centre National de Ressources sur la Surdité - 7 octobre 2011
 
Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif