Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
27 avril 2017


 


Centre Relais Téléphonique - deuxième échec mais...

Les associations représentatives ont été reçues le 5 juin 2013 par la Ministre déléguée en charge des Personnes Handicapées, Marie-Arlette CARLOTTI pour évoquer l’état d’avancement du chantier de Centre Relais Téléphonique.

Après un premier appel d’offres à l’automne 2012 qui s’est soldé par un marché infructueux, le second appel d’offre lancé en mars dernier n’a pas pu aboutir au choix d’une entreprise pour porter le pilote, tant attendu par les associations.

La Ministre nous a toutefois rassuré en nous informant du lancement immédiat d’une nouvelle procédure avec le recours d’une assistance à maîtrise d’ouvrage afin de consolider un cahier des charges dans les prochaines semaines.

L’Unisda a confirmé le caractère prioritaire d’un tel dispositif accessible et demande à ce que le Gouvernement suive de près ce dossier.

Communication de l’Unisda du 8 juin 2013


Lire le communiqué de la Ministre Carlotti

Accessibilité téléphonique : Marie-Arlette Carlotti a reçu les associations de personnes sourdes ou malentendantes et de leurs familles

Le récent appel d’offres pour la conduite d’une expérimentation de relais téléphonique généraliste ayant été déclaré sans suite, il sera relancé sur la base d’un nouveau cahier des charges et avec l’appui d’une assistance à maitrise d’ouvrage. Reçues aujourd’hui par Madame Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, les associations représentatives de personnes sourdes ou malentendantes et de leurs familles ont été informées du nouveau calendrier de travail.

La ministre leur a confirmé son souhait d’engager par ailleurs un nouveau chantier en vue du développement de l’accessibilité téléphonique.

L’accessibilité téléphonique étant essentielle pour garantir l’autonomie des personnes sourdes ou malentendantes dans leur vie sociale et professionnelle, leurs associations revendiquent un meilleur accès aux services téléphoniques, notamment par la mise en place d’un dispositif de relais téléphonique. Marie-Arlette CARLOTTI salue cette mobilisation associative.

Par ailleurs, l’accessibilité, sous toutes ses formes, sera au cœur du prochain comité interministériel du handicap.


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif