Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
27 avril 2017


 


Centre Relais Téléphonique : démarrage du pilote dans quelques jours !

Après l’annonce du lancement du chantier téléphonique (revoir le communiqué du 5 février 2014), l’Unisda et la FNSF félicitent l’engagement pris par le Gouvernement : le pilote tant attendu de Centre Relais Téléphonique débutera le lundi 2 juin.

Le Centre Relais Téléphonique, dispositif innovant de mise en accessibilité du téléphone, permet à partir d’une plateforme de professionnels de la communication accessible (interprètes LSF, codeurs LPC et techniciens de l’écrit) et via une interface Internet avec une webcam d’assurer un échange direct entre la personne sourde et l’interlocuteur entendant.

Les 500 testeurs viennent d’être sélectionnés tout en respectant la diversité des modes de communication : LSF, LPC, écrit et plus particulièrement, les pictogrammes et une interface adaptée pour les personnes aphasiques et sourdaveugles. Pour ces dernières, le pilote commencera en décembre 2014.

L’Unisda et les associations partenaires du recrutement : AFIDEO, ALPC, ANPEDA, ANPSA, FNAF, FNSF et MDSF, remercient les quelques 1.500 personnes qui nous ont sollicitées pour participer à cette expérimentation. Pour ceux ou celles qui ne sont pas retenus, le sentiment d’impatience ou d’attente trop longue est tout à fait légitime. L’adhésion du plus grand nombre à ce pilote témoigne d’un besoin plus que nécessaire de se voir développer le Centre Relais Téléphonique en France.

WebSourd a en charge la mise en place du dispositif qui durera une année et qui consistera à gérer une heure de communication par mois pour chacun des testeurs, dans le respect du choix des modes de communication.

Orange Consulting est mandaté pour évaluer le dispositif en interrogeant les testeurs à base de questionnaires. Les critères seront définis en concertation avec les associations représentatives.

Un message personnel sera prochainement adressé à l’ensemble des 500 testeurs participant à l’opération. Les modalités pratiques et techniques y seront précisées : équipement nécessaire, prise en charge financière (c’est gratuit pour le testeur !), les reports des minutes non consommées, etc… Pour le grand public, un site d’informations sera également ouvert pour récolter des informations générales. Ces communications seront totalement accessibles en LSF et langue française.

En parallèle du pilote, une mission parlementaire est en cours pour déterminer le rôle et la pertinence du déploiement du ou des Centre(s) Relais Téléphonique(s) en France. Les sources de financement sont également recherchées pour permettre une montée en charge du système. Les associations estiment que le Centre Relais Téléphonique devrait concerner pas moins de 500.000 personnes sourdes ou malentendantes et demandent la mise en place rapide de formations des métiers de la communication accessible dans un souci de qualité.

Sur toute la durée du pilote expérimental, les associations représentatives participeront régulièrement aux réunions de Comité de Pilotage animées par le Comité Interministériel au Handicap (CIH) aux côtés des opérateurs de téléphonie (FFT) et du régulateur des télécoms (ARCEP).

L’accessibilité téléphonique répond à un besoin urgent pour une meilleure inclusion sociale et professionnelle des personnes sourdes ou malentendantes.

Communiqué de l’Unisda et de la FNSF du 13 mai 2014


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif