Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
11 mai 2017


 

ACCESSIBILITÉ ÉLECTORALE : les réponses des chaînes - C+, France 3, M6, TF1, France TV

Suite au courrier de l’Unisda aux chaînes de télévision (voir la lettre ouverte sur ce site), voici les premières réponses reçues.

Article régulièrement actualisé - version du 23 mars 2007


Réponse de René Saal, directeur adjoint de Canal +, en date du 21 mars 2007 :

Monsieur le président,

En réponse à votre courrier du 20 février dernier que vous avez adressé à notre Président, Monsieur Bertrand MEHEUT, et sensibles à la recommandation du CSA du 7 novembre dernier, nous avons analysé les différentes techniques permettant aux personnes sourdes et malentendantes d’accéder à notre émission politique hebdomadaire diffusée en direct, DIMANCHE +.

Nous avons le plaisir de vous informer que nous avons décidé de mettre en œuvre le sous-titrage en direct de notre émission politique lors e la campagne électorale, c’est-à-dire pour les émissions du 25 mars, et des 1er, 8 et 15 avril 2007.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.

René SAAL
Directeur Adjoint de l’Antenne

Communiqué de Canal +

Après la publication de la liste officielle des 12 candidats à l’élection présidentielle et afin d’augmenter l’accessibilité des émissions politiques aux téléspectateurs sourds et malentendants, CANAL + met en place le sous titrage en direct de DIMANCHE + pour les émissions du 25 mars, et des 1er, 8 et 15 avril.

CANAL+ a analysé les différentes techniques permettant aux personnes sourdes et malentendantes d’accéder à cette émission politique hebdomadaire diffusée en direct et opté pour la solution dite « Velotypie » qui est utilisée, par exemple, pour transcrire les débats de l’assemblée Nationale.

Pour les personnes recevant CANAL+ par l’analogique, le sous titrage sera accessible sur le canal télétexte 888, pour ceux qui ont un accès numérique il faudra sélectionner les sous-titres ’’malentendants’’ dans le pilote de leur décodeur.


Réponse de Geneviève Giard, directrice générale de France 3, en date du 20 mars 2007 :

Monsieur le Président,

En réponse à votre courrier du 20 février dernier, je suis heureuse de vous indiquer que les trois émissions de France 3 consacrées à la campagne pour les élections présidentielle, « Français, votez pour moi » ont été et seront sous-titrées : il s’agit, comme vous le savez, d’émissions en direct. Il en est de même des émissions « France Europe Express », depuis le 11 mars dernier.

Vous avez pu également noter que l’allocution du Président de la république, diffusée le même jour, a été assurée en Langue des signes par France 3, seule chaîne à proposer ce service aux personnes sourdes et malentendantes ce soir-là.

Le sous-titrage sera enfin la règle générale adoptée pour la campagne officielle entièrement réalisée par France 3.

Espérant avoir pu ainsi répondre à vos interrogations, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma parfaite considération.

Geneviève Giard


Réponse d’Alain Chartiez, directeur de l’antenne de M6, en date du 15 mars 2007

« Monsieur le Président,

Nous avons déjà eu l’occasion d’aborder ensemble la question de l’accessibilité aux programmes de télévisions pour les personnes sourdes et malentendantes.

Lors de votre congrès en janvier dernier, je vous avais confirmé officiellement les efforts et les projets de M6 pour, progressivement, permettre l’accès à nos programmes.

Je vous avais informé de notre démarche de tester un nouveau procédé permettant le sous-titrage en direct des émissions d’informations, journaux télévisés ou émissions électorales.

J’ai eu le plaisir de vous faire savoir qu’après plusieurs semaines de test M6 sera en mesure, à partir du lundi 19 mars, de sous-titrer ses journaux télévisés de 12h50 et de 19h50 ainsi que ses émissions électorales.

Cette information que, je le sais, vous répercuterez auprès de vos différentes associations, vous confortera je l’espère dans l’idée que notre chaîne est déterminée à rendre de plus en plus ces programmes accessibles et se prépare activement au respect de la loi de février 2005.

Je connais et j’apprécie votre engagement pour votre cause et je suis heureux, à l’échelle de notre société, d’y contribuer ainsi.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma considération distinguée.

Alain Chartiez
Directeur de l’Antenne »

Le communiqué de M6 du 19 mars 2007.


Réponse de Patrick de Carolis, président du groupe France Télévisions, en date du 7 mars 2007

« Monsieur le président,

Comme vous le savez, nous sommes très attachés à rendre accessible nos programmes au plus grand nombre et, en conséquence, à placer le sous-titrage des programmes au cœur de nos missions.

Vous voudrez bien trouver ci-après le détail, chaîne par chaîne, du dispositif d’accessibilité des programmes au public sourd et malentendant dans le cadre de la campagne électorale présidentielle.

Cliquez ici pour le détail chaîne par chaîne

Seul diffuseur en France à disposer d’un service interne de sous-titrage en direct, France 2 proposera l’accessibilité au public sourd et malentendant de la très grande majorité de ses programmes politiques et d’information.

En outre, et pour la première fois, France 3 et France 5 proposeront au public sourd et malentendant le sous-titrage de programmes de direct ou assimilé avec France Europe Express, Chez FOG et les trois soirées exceptionnelles de France 3. Des efforts significatifs ont été déployés par ces deux chaînes pour tester les nouvelles technologies de sous-titrage en direct auprès des différents laboratoires français et de permettre ainsi l’accessibilité de ces programmes.

Je vous prie de croire, Monsieur le président, en l’expression de mes sentiments distingués.

Patrick de Carolis »


Réponse d’Etienne Mougeotte, directeur général de TF1, en date du 28 février 2007

« Monsieur le président,

Patrick Le Lay m’a transmis votre courrier dont je vous remercie.

Nous sommes très attentifs au sujet que vous évoquez. Dès le 1er avril, tous les journaux télévisés et les émissions politiques seront sous-titrés.

Je vous prie de croire, Monsieur le président, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Etienne Mougeotte »


Réponse de Philippe Baudillon, directeur général de France 2, en date du 22 février 2007

« Monsieur le Président,

Toute mon attention a été retenue par votre lettre en date du 20 février concernant l’accessibilité de l’information politique, notamment en période électorale, aux personnes sourdes et malentendantes.

Ainsi que vous le savez, France 2 attache du prix depuis plusieurs années au fait que l’information, l’un des piliers de sa grille de programmes, soit largement accessible à tous. France 2 est encore aujourd’hui la seule chaîne à sous-titrer ses journaux quotidiens de 13h00 et de 20hh00.
Par ailleurs, depuis septembre 2006, France 2 sous-titre du lundi au vendredi, en télétexte et en langue des signes deux éditions de Télématin.

Le magazine « À vous de juger », diffusé en première partie de soirée le jeudi consacre aux élections des numéraux spéciaux depuis el démarrage de la pré campagne. Ainsi, les invités principaux étaient le 25 janvier François Hollande, le 8 février Jean-Marie Le Pen et le 15 février François Bayrou. Toutes ces émissions ont été sous-titrées.

Il en sera de même le 8 mars prochain puisque France 2 accueillera, notamment, Nicolas Sarkozy et le 15 mars Ségolène Royal.

Je vous informe par ailleurs que le magazine « Compléments d’enquête » diffusé en deuxième partie de soirée deux fois par mois le lundi soir, est désormais systématiquement sous-titré quel qu’en soit le thème.

Bien entendu le magazine « Question ouverte » qui accueille régulièrement des personnalités politiques diffusé le jeudi après le journal de 20h, est toujours sous-titré.

Enfin, les soirées électorales seront, comme à l’accoutumée, sous-titrées sur notre chaîne.

Je souhaitais porter à votre connaissance immédiatement le dispositif mis en place à ce jour pendant ces périodes électorales.

Je vous prie de croire, Monsieur el Président, en l’assurance de mes salutations très distinguées.

Philippe Baudillon
Directeur Général »



 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif