Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
11 mai 2017


 

Vœux politiques inaccessibles

Communiqué de presse de l’Unisda du 2 janvier 2009
Vœux politiques inaccessibles

À l’heure des traditionnels messages de vœux pour la nouvelle année, l’Unisda déplore que les leaders des principales formations politiques, telles que l’UMP, le Parti socialiste ou le Modem, n’aient pas eu le réflexe de rendre accessible leur message vidéo aux publics de personnes sourdes ou malentendantes.

En ligne sur les sites de leur parti, les vidéos de Xavier Bertrand, Martine Aubry et François Bayrou, adressant leur vœux, ne sont ni sous-titrées en langue française ni traduites en Langue des Signes Française.

Seul le message télévisé du Président de la République du 31 décembre dernier était ainsi accessible sur les chaînes et sur le site internet de l’Elysée, avec un sous-titrage et une traduction en Langue des Signes.

Simple à mettre en place, cette accessibilité est nécessaire à la participation des citoyens sourds ou malentendants à la vie politique de notre pays. Elle doit être généralisée et systématique. L’Unisda demande aux formations politiques d’intégrer davantage ce souci de l’accessibilité de leur communication, notamment en vue de leur campagne pour les élections européennes de juin 2009.

L’Unisda fédère les principales associations représentatives de personnes sourdes ou malentendantes. Elle se mobilise notamment pour l’accessibilité politique et électorale et avait interpellé les candidats à l’élection présidentielle de 2007. Par ailleurs, la loi du 11 février 2005 (égalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées) impose aux principales chaînes de télévision de rendre accessible la totalité de leurs programmes avant fin 2010. D’ici cette échéance, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel veille à garantir cette accessibilité en période électorale.
En revanche, la réglementation ne concerne pas les vidéos en ligne sur les sites des partis politiques. L’Unisda souhaite que les formations politiques recevant un financement public soient soumises à des règles d’accessibilité prenant en compte l’ensemble des situations de handicap.
Ces questions seront développées lors du congrès de l’Unisda le 23 janvier 2009 au Palais Brongniart, à Paris.

www.unisda.org

Contact presse :
- Etienne Ageneau
- 06 17 94 47 37
- presse@unisda.org


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif