Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
11 mai 2017


 


Appels d’urgence : le nouveau numéro 114 et autres avancées...

Communiqué de l’Unisda – 27 mars 2011


Plus de 13 mois après la publication au Journal Officiel des arrêtés relatifs à la mise en oeuvre du CNRAU - Centre National chargé de la Réception et de l’orientation des Appels d’Urgence des personnes sourdes ou malentendantes, une nouvelle étape est franchie.

Depuis le 11 février 2011, date de publication au Journal Officiel de la décision n°2010-1233, le numéro 114 se rajoute aux différents numéros d’urgence existants :
- 112 : numéro d’urgence européen ;
- 15 : sauvegarde des vies humaines (SAMU) ;
- 17 : intervention de police ;
- 18 : lutte contre l’incendie ;
- 115 : urgence sociale - SAMU social ;
- 119 : urgence sociale - enfance maltraitée ;
- 116000 : urgence sociale - enfants disparus.

La décision n°2010-1233 parue au JO du 11 février 2011 est téléchargeable ci-dessous.

Le numéro 114 est désormais identifié comme le numéro unique permettant aux personnes sourdes ou malentendantes de gagner en autonomie face aux situations d’urgence nécessitant des secours : SAMU (15), police/gendarmerie (17) et pompiers (18) ou le numéro européen (112). Les autres numéros d’urgence sociale ne sont actuellement pas prévus d’être pris en charge dans l’immédiat.

Le comité de pilotage constitué notamment des différentes associations représentatives comme l’Unisda se réunit tous les mois depuis janvier 2010 et une avancée importante est à noter en terme de montée en charge. Voir la composition complète

Le CNRAU se décomposera en 2 phases :
- Phase 1 : réception de SMS et de Fax à partir de juin 2011
- Phase 2 : réception d’appels électroniques (email, visio, chat), de SMS et de Fax à partir de 2012-2013

La complexité du projet d’un point de vue technique et organisationnel ne permet pas un déploiement aussi rapide mais l’Unisda attache de l’importance à la qualité du dispositif :
- Communication à distance de qualité - interprétariat LSF, codage LPC et transcription écrite
- Disponibilité la plus large possible pour tendre vers le 7 jours/7 et 24H/24
- Facilité d’usage à partir d’une large palette d’outils de communication : fax, mobile, visiophone, smartphone, PC ou Mac avec ou sans webcam.

La mobilisation de l’Unisda et des autres acteurs pour que les appels d’urgence soient accessibles reste toujours forte et le numéro 114 est à enregistrer dès aujourd’hui, comme le numéro de référence.

Depuis quelques jours, un autre dispositif fait l’objet d’une communication intensive auprès du public sourd ou malentendant. Il s’agit du projet Reach112, projet européen de recherche visant à expérimenter un dispositif de communication globale, nommé ’Total Conversation’.

Voir la communication sur Reach 112

L’Unisda attire l’attention sur l’importante différence entre le dispositif opérationnel du numéro 114 et le projet expérimental de Reach112. En effet, Reach112 reste limité dans le temps et ne permet pas un accès réel aux services d’urgence.


Ressources :

Premier communiqué de l’UNISDA sur les Appels d’Urgence - Juin 2010

Dossier : Plan gouvernementale 2010-2012 en direction des personnes sourdes ou malentendantes

Appel d’urgence : les arrêtés publiés au JO du 26 février 2010

Appels d’urgence : lancement des travaux du comité de pilotage

Blog "Allô, je vois ! (les centres relais)" Dossier Appels d’urgence


 

Téléchargez le PDF
Communique_UNISDA-Appels-Urgence_27-mars-2011
 
JO_Arrêté sur l’homologation des numéros d’urgence - 11 Février 2011
 
JO_Décision sur une nouvelle liste de numéros d’urgence - 11 Février 2011
 
Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif