Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
11 mai 2017


 


Cinéma et Audiovisuel : annonces de nouvelles mesures lors de la Conférence Nationale Culture et Handicap


Communiqué de l’Unisda - 1er Février 2012

Jeudi 26 Janvier, le Ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand et la Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, Roselyne Bachelot, ont convié, rue de Valois à Paris, les représentants associatifs et les interlocuteurs du cinéma et de l’audiovisuel lors d’une séance de travail intermédiaire de la Conférence Nationale Culture et Handicap (CNCH).

L’accessibilité du cinéma

Sous la direction du CNC – Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, un certain nombre d’annonces ont été faites pour améliorer l’offre de films français accessibles à savoir :

- Lancement d’un groupe de travail en partenariat avec la FNCF – Fédération Nationale des Cinémas français - pour faire un état des lieux des équipements des 5.465 salles en matière d’installation numérique, de boucles magnétiques pour les personnes sourdes ou malentendantes et de dispositifs de transmission de synthèse vocale pour les personnes aveugles ou malvoyantes. A ce jour, près de 68% des salles de cinéma sont numérisées et qui permet la diffusion de films sous-titrés. Les résultats de cet état des lieux seront disponibles d’ici la fin avril 2012.

- Mise en œuvre du plan de numérisation avec le grand emprunt lancé par l’Etat (75 millions d’euros). Ce plan participe à la mise en accessibilité de salles de cinéma ainsi que des œuvres cinématographiques déjà produites – 6.500 courts métrages et 6.500 longs métrages.

- Parution prochaine d’un décret pour la mise en accessibilité des nouvelles œuvres cinématographiques avec sous-titrage et audio-description alloué d’un budget de 1 million d’euros par an sur la période 2012-2015. Une impulsion financière est ainsi accordée aux producteurs à hauteur de 50% des travaux de mise en accessibilité (sous-titrage et audio-description) au moment de la postproduction. (Le CNC indique que si cette mesure avait été appliquée sur 2011, près de 180 films produits dans l’année auraient été accessibles dès leur sortie en salles).

- Mise en place d’un registre partagé des œuvres sous-titrées et/ou audio-décrites auprès des exploitants de cinéma, des distributeurs de DVD, des chaînes de télévision et des éditeurs de services VàD (Vidéo à la Demande) dans le but d’améliorer l’offre. Ce catalogue évitera notamment la réalisation du sous-titrage du même film par 2 ou 3 laboratoires différents.

A l’issue de l’état des lieux et du démarrage des dispositifs d’aides précités, le CNC et la FNCF pourront partager d’ici fin 2012 des objectifs chiffrés de montée en charge année après année en matière de diffusion au cinéma.

L’audiovisuel

- Le contrat d’objectifs et de moyens de France Télévisions prévoit des mesures ambitieuses pour la période 2012-2016 avec notamment une réflexion sur le développement des métiers de sous-titreurs avec MFP et un effort particulier sur les programmes jeunesse avec une interprétation en LSF.

L’Unisda a toutefois dénoncé le blocage de France Télévisions sur la mise en œuvre de la mesure 38 du Plan Handicap Auditif à savoir la traduction en langue des signes française d’un journal télévisé du soir. France Télévisions indique que les difficultés d’incrustation à l’écran ainsi que les coûts associés ne permettaient pas sa réalisation mais conclut que « la porte n’est pas fermée ».

- Le CSA – Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, confirme le lancement d’une étude sur les émetteurs TNT pour améliorer leur accessibilité et leur ergonomie :
o auprès des publics aveugles et malvoyants avec la synthèse vocale ;
o auprès des publics sourds et malentendants avec une meilleure gestion de la configuration (menu, activation du sous-titrage), la possibilité d’un paramétrage des sous-titres (grossissement des caractères, choix du bandeau noir ou translucide, positionnement du bandeau) et une bonne synchronisation des sous-titres suivant les différents canaux de transmissions (ADSL, TNT, fibre optique)

L’Unisda rappelle la signature de la charte de qualité des programmes télévisés par les chaînes de télévision, les laboratoires de sous-titrage et souhaite un suivi régulier et annuel afin d’assurer sa réelle mise en pratique.

L’accessibilité électorale

"Si vous êtes sourd ou malentendant et que vous comptez voter, regardez plutôt TF1 !"

A l’approche des échéances électorales, les associations de personnes sourdes ou malentendantes attendent une accessibilité toujours plus importante des spots de campagnes avec du sous-titrage et de la langue des signes. Les débats politiques seront également très suivis et devront faire l’objet d’une attention particulière quant à la qualité de la transcription. Les personnes sourdes ou malentendantes revendiquent ainsi pleinement leur droit à la citoyenneté.

Une analyse a été réalisée avec le concours du Caasem (Collectif des Adaptateurs de l’Audiovisuel pour les Sourds et les Malentendants) sur la qualité du sous-titrage de l’émission télévisée du président de la République le dimanche 29 janvier dernier sur les chaînes TF1 et France 2. Les autres chaînes, I-Télé, BFM-TV et LCI n’ont pas prévu d’accessibilité particulière bien que l’émission soient également retransmise. Le site de l’Elysée (www.elysee.fr) a adapté l’émission en LSF et sous-titrée dès le lundi 30 janvier.

Cliquer ici pour le dossier complet

Vous trouvez ici une synthèse sur la qualité du sous-titrage de l’émission télévisée du Président de la République (29 janvier 2012) :

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Tableau Comparatif - Emission télévisée du Président de la République - 29 janvier 2012


 

Téléchargez le PDF
Communiqué de Presse Ministères - Cinéma et Audiovisuel lors de la Conférence Nationale Culture et Handicap 2012
 
Communiqué UNISDA - Conférence Nationale Culture et Handicap 2012 - 1er Février 2012
 
Discours Frédéric Mitterrand - Conférence Nationale Culture et Handicap 2012
 
Tableau Comparatif - Emission Télévisée du Président de la République - 29 janvier 2012
 
Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif