Document sans titre
 

Fil RSS Souscrire au fil RSS

 
 
Loi du 11 février 2005
Présentation
L’Unisda (Union nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif) fédère les principales associations représentatives des publics de personnes sourdes ou malentendantes qui (...)
 
 
Dernière mise à jour :
11 mai 2017


 


Centre Relais Téléphonique : les associations représentatives de personnes sourdes demandent des garanties au Gouvernement

Le Centre Relais Téléphonique, dispositif innovant de mise en accessibilité du téléphone, permet à partir d’une plateforme de professionnels de la communication adaptée (interprètes LSF, codeurs LPC et techniciens de l’écrit) et via une interface Internet avec une webcam d’assurer un échange entre la personne sourde et l’interlocuteur entendant.

Le 14 septembre 2011, l’ouverture du numéro d’urgence 114 sous sa forme SMS et Fax est une réelle avancée pour les 450.000 personnes sourdes mais cela ne suffit pas. Les appels généralistes de type professionnels, de service public, de service-client et interpersonnels sont tout autant concernés. Le retard se creuse en France par rapport aux autres pays européens et le public sourd tarde à bénéficier d’un total accès pour téléphoner ou être contacté.

La mise en place du pilote de Centre Relais Téléphonique est un enjeu sociétal de grande importance pour les personnes sourdes ou malentendantes. La relation téléphonique implique l’ensemble des citoyens, sourds comme non-sourds et son accessibilité doit être mise en œuvre dans le cadre de la loi Handicap du 11 février 2005.

Les textes et engagements sur la mise en œuvre de l’accessibilité téléphonique ne manquent pas :
- article 47 de loi Handicap et son arrêté du 14 mai 2009 qui prévoient un référentiel (non paru) sur les communications publiques en ligne comprenant les communications téléphoniques
- mesure 47 du plan gouvernemental 2010-2012 en direction des personnes sourdes ou malentendantes et prévoyant le Lancement au 2ème semestre 2010 d’un centre relais pilote concernant un nombre défini d’usagers sourds ou malentendants et représentant les 3 modes et supports de communication (LSF, LPC et écrit)
- signature le 9 juin 2011 de la charte d’engagements volontaires du secteur des télécommunications pour faciliter l’accès des personnes handicapées aux services de communication électronique. L’expérimentation d’un centre relais pilote est confirmée avec un budget de 3 millions d’euros.

Pour permettre la mise en œuvre de cette expérimentation attendue depuis février 2010, les associations représentatives se sont largement mobilisées au sein du Comité de Pilotage animé par le CIH (Comité Interministériel au Handicap) pour aboutir à un cahier des charges validé en juin 2012. L’Unisda et la FNSF ont confirmé le caractère non négociable de la qualité de la communication : interprétariat en LSF, codage en LPC et transcription écrite. Leurs professionnalismes sanctionnés par un diplôme reconnu et les prestations techniques garantissent la qualité attendue.

Courant l’été 2012, l’Unisda aux côtés des associations partenaires a mis tout en œuvre pour le recrutement des 900 panélistes qui pourront bénéficier d’une heure de communication par mois pendant une année.

L’évaluation du dispositif est également nécessaire afin de déterminer le modèle économique : définition claire des missions d’un centre relais, coût du dispositif, formation des métiers de la communication accessible, retour d’expérience.

L’Unisda et la FNSF demandent au Gouvernement des garanties en matière d’accessibilité téléphonique tout en maintenant les exigences de qualité. Elles en appellent à un choix et une décision politiques qui confirment le respect du calendrier, elles n’apprécieraient pas un report de plus.

Communiqué du 19 décembre 2012


L’Unisda est une association représentative des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et de leurs familles. Les associations-membres sont : AFIDEO, ALPC, ANPEDA, CLAPEAHA, LEJS, MDSF, Société Centrale.

www.unisda.org

La Fédération Nationale des Sourds de France (FNSF) est une association représentant les personnes sourdes ayant pour objectif de promouvoir et développer la Langue des Signes Française (LSF).

www.fnsf.org


 

 

Document sans titre

©2005-2013 - UNISDA - 37-39, rue Saint-Sébastien - 75011 PARIS | Tél. : 01.44.07.22.59 Contacts
Réalisé par Etrecreatif